Témoignages patients

J’atteste par la présente attestation sur ma foi sincère et loyale que :

Atteinte d’un cancer du sein, les traitements associés : chimiothérapie et radiologie m’ayant occasionné de nombreuses douleurs ainsi que des brûlures intenses qui ont traversé le sein pour se localiser dans le dos au niveau des omoplates, j’ai dû recourir à la RESC.
En effet, je peux affirmer et je l’atteste, que la RESC m’a apporté une amélioration spectaculaire.
Mes douleurs et mes brûlures par les rayons se sont atténuées à tous les niveaux atteins.

Je n’ai pu que constater des résultats positifs et plus que bénéfiques tant sur le plan physique que psychologique et moral.

Etant actuellement en phase d’hormonothérapie pour 5 ans je continue mes séances de RESC car elles m’apportent de l’énergie, une diminution des traumatismes récurrents, la suppression des effets secondaires dus aux traitements.

J’affirme que la méthode RESC devrait être reconnue par la médecine générale.

Mme P – le 04/04/2017

Je suis une patiente dialysée depuis six ans. J’ai des céphalées énormes à la tête et aux yeux pendant mes séances de dialyse et ce systématiquement à chaque séance. On a essayé plusieurs antalgiques et autres antidouleurs sans effet positif.

On m’a proposé des séances de RESC et à ma grande surprise, aves ces séances, les céphalées sont beaucoup plus supportables pendant la dialyse. Depuis plusieurs mois je continue mes séances de RESC qui me soulagent énormément.

Je recommande la RESC pour toutes sortes de douleurs. Mon mari avait un problème au dos et avec une séance plus de douleurs !
Donc bravo la RESC

Mme F – le 21/03/2017

Par cette lettre, je veux préciser que je fais des séances de RESC depuis deux ans maintenant et que cette pratique m’a apporté beaucoup de bien-être, de relaxation et a amélioré la gestion de mon stress et surtout mon quotidien.

J’ai plusieurs pathologies associées et j’ai une nette amélioration de mon état à l’issue de plusieurs séances ainsi que sur des manifestations périphériques.

Je veux préciser qu’à aucun moment il m’a été demandé d’arrêter mon traitement médical.

Bien au contraire, j’ai été avertie dés le début de mes séances que celles-ci seraient complémentaires à mon traitement de fond que je poursuis scrupuleusement selon mes prescriptions.

Mme C – le 19/03/2017

Depuis de nombreuses années je suis soignée par Mr L. par des séances de RESC, pour des douleurs articulaires et rhumatismales. Notamment, en 2007, une usure des cartilages du genou provoquait une inflammation osseuse.

Seules les séances de RESC m’apportaient un soulagement qui me permettait de marcher.

Mme B – le 14/03/2017

Je souhaite par la présente apporter mon témoignage sur les bienfaits obtenus par la RESC pour la pathologie que je présentais. Je souffrais depuis plusieurs années de douleurs chroniques au ventre et au dos suite à des problèmes digestifs sans parvenir à me soulager via la médecine traditionnelle.

Orientée par hasard vers la RESC, mes premières consultations avec une praticienne du Puy-de-Dôme, m’ont doucement mais surement soulagées de l’ensemble de mes douleurs : plus de ballonnements après les repas, plus de douleurs aiguës au ventre et sur le côté droit qui irradiaient jusque dans mon dos. Ma fragilité au niveau du foie/vésicule est toujours existante mais les effets se sont très nettement atténués et surtout le fait de consulter désormais régulièrement me permet de maintenir un équilibre physique et un bien être qui n’ont pas de prix. Enfin la satisfaction d’avoir obtenu une écoute à mon problème délaissé par la médecine conventionnelle m’a tout simplement soulagée et aidée.

Je suis pleinement satisfaite de cette méthode et compte bien continuer à consulter cette praticienne.

Mme M – le 09/04/2017

Suite à un accident de moto en septembre 2013, dans lequel j’ai eu une triple fracture du fémur droit qui a nécessité la pose d’un clou centromédullaire qui à ce jour fait l’objet d’une pseudarthrose et qui va être suivi d’une greffe osseuse pour non consolidation, Mme D. m’a proposé des séances de RESC en complément de traitements afin de soulager la douleur de la jambe qui me fait énormément souffrir.

Suite à ces séances (4 à ce jour) j’ai noté des périodes de 24 à 36h de bien être.

Souffrant également de migraines périodiques, Mme D. a eu l’occasion de pratiquer une séance pour atténuer une céphalée de forte intensité. Suite à cet acte, la douleur a légèrement diminuée dans les heures qui ont suivi. En revanche le lendemain matin la douleur avait complètement disparue ce qui n’est pas le cas les autres fois.

J’étais très septique aux médecines douces, à ce genre de soins, mais au final je suis plus que convaincu et souhaite continuer.

Mr F – le 22/10/2017

J’ai été opérée d’une hernie discale L4/L5 avec déficit du releveur en octobre 2012. Les suites ont été compliquées avec des douleurs chroniques importantes. Etant infirmière, je pensais naïvement que la médecine, avec toutes ces spécialités, aurai des solutions…

J’ai testé différents traitements a des doses de plus en plus élevées, certes la douleur était diminuée, mais les effets secondaires devenaient compliqués à gérer avec la vie quotidienne, surtout professionnelle.

J’ai eu la chance de rencontrer Carine qui m’a proposé la RESC.

J’ai accepté en me disant que ce ne pouvait pas être pire que les médicaments, avec leurs effets secondaires !

J’ai rapidement senti un réel changement dans ma vie quotidienne, j’ai pu recommencer à marcher sur des longues distances et à refaire certains mouvements. Les douleurs ont disparu rapidement, et en tout cas étaient beaucoup moins violentes et plus quotidiennes. J’étais beaucoup plus détendue.

La RESC a eu un autre effet inattendu et très bénéfique sur ma gestion du stress….je prends les choses avec beaucoup plus de recul, et m’emporte moins vite !

Je n’ai que des échos positifs à transmettre, ce que je fais régulièrement, mais comme toute chose non cartésienne, tout le monde n’y adhère pas.

Mme P – le 02/04/2017

Comme promis voici un petit compte rendu de vos séances de resc et de moxa. Le fait d avoir commencé au tout départ du nouveau traitement m’a bien aidé et à donner du sens à toutes ses séances.

J’ai pu ressentir dés le début des effets positifs. Toute la période de stimulation ovarienne s’est bien passée grâce à ses séances. Cela m’a apaisé. J’étais un peu plus inquiète par rapport à la ponction mais là encore vous avez agi sur des points qui m’ont permis de me détendre. Je me suis sentie chanceuse d’être aussi accompagnée et, de susciter autant de générosité de votre part. C’est un beau cadeau que vous m’avez fait là. Donner de votre temps et cela même lorsque vous étiez en repos m’a énormément touché. Selon les points et lorsque j’étais pleinement dans la séance j’arrivai à ressentir des choses : sensations de chaleur, de tournoiement dans le ventre, de détente générale, oreilles qui se débouchent, de sautillement (surtout aux pieds)…et moins de pleurs que les fois précédentes. Les séances ont permis de ralentir la croissance des follicules et de les stimuler par la suite. Cf. Suivi des échos. La séance post ponction a été vraiment très efficace. Suppression des nausées et des bouffées de chaleur (dû à l’anesthésie générale) et diminution des douleurs pelviennes. La séance avant transfert et post transfert ont fait de ce moment un moment très particulier. Merci de vos conseils, mon conjoint me fait tous les soirs les points sur les pieds. Les séances de moxa ont été une aide supplémentaire. J ai pu le faire chez moi aussi et me rendre compte de son efficacité. Les points chauffaient de plus en plus vite…et ce, même en espaçant les séances tous les 2, 3 jours. L’odeur n’est pas très agréable mais les séances sont très courtes donc ce n’est pas un vrai problème. Il suffit d’aérer la pièce. Encore un grand merci Anne.

J’espère sincèrement que la RESC soit reconnue dans les parcours FIV comme une aide et un accompagnement nécessaire pour le bien être des patientes.

Mme D. à sa thérapeute – le 08/06/2017

Je suis hospitalisée actuellement dans votre clinique dans le cadre d’un bilan (diabète, syndromes douloureux chronique tendinite bilatérale calcifiant et sciatique droit récidivant dans une période de rémission d’un cancer de l’utérus opéré en avril 2013).

Affrontée avec des douleurs chroniques invalidantes, j’ai fait appels à votre service de centre antidouleur. Je connaissais la réputation de votre centre en tant que médecin installé pendant 8 ans à Rillieux, mais aujourd’hui j’ai besoin de témoigner « de l’autre côté de la barrière ».

Depuis plus de 4 ans, je souffre de douleurs chroniques et j’ai « épuisé » tous les « moyens » de la médecine « dite conventionnelle »

  • Morphine et ses dérivées
  • Antidépresseurs (à titre antalgique)
  • Antiépileptiques (à titre antalgique)
  • Myorelaxants, …

Les effets antalgiques sont médiocre et surtout les effets secondaires sont incompatibles avec la conduite, l’activité professionnelle sans discuter l’absence totale de la vie « normale » d’une mère de famille.

Prise en charge par les services du centre antidouleur j’ai bénéficié de séances de RESC réalisées par Mme S.

L’efficacité de ces séances est très REMARQUABLE

  • Baisse très significative de l’intensité de la douleur avec l’effet immédiat à la fin de la séance et dans les 12-24h qui suivent la séance
  • Absence totale de tout effets secondaires
  • Amélioration significative des paramètres cliniques dont : transit intestinal, qualité du sommeil, etc, etc…

Plusieurs paramètres améliorés d’une façon signification par cette méthode rendent possible la négociation entre les douleurs chroniques, la vie professionnelle et « la vie tout court ».

En tant que médecin je suis convaincue de l’efficacité de cette technique « dite non conventionnelle » mais en tant que « patiente souffrante » je témoigne de l’efficacité de la RESC.

J’espère que cette méthode sera de plus en plus reconnue et valorisée à la hauteur de son efficacité comme complément « indispensable » du panel des solutions au service des malades quand la « conventionnelle » ne peut plus « rien faire » après avoir épuisé ses « stocks ».

Dr Stauner (avec son autorisation)

Je suis suivie au service douleur de l’hôpital de Metz-Tessy en Haute-Savoie pour une sciatalgie-cruralgie depuis un an environ.

Un des médecins de la douleur m’a prescrit des séances de RESC effectuées par une infirmière du service. J’ai déjà bénéficié de deux séances espacées d’un mois et demi, cette méthode s’avère très efficace mais il n’y a actuellement pas de possibilité d’avoir des séances plus rapprochées. En effet le bénéfice de la séance ne dure que quelques jours et ensuite il faut attendre la prochaine.

Anonyme

Je m’appelle LAURA, j’ai 13 ans . Je suis atteinte d’une tumeur cérébrale.

J’ai eu un traitement de chimiothérapie et de radiothérapie….Pendant ce traitement, j’étais paralysée. Et c’est à ce moment là que j’ai eu de la RESC.

J’angoissais beaucoup et j’étais hyper-tendue, mais grâce à cette intervention, je me sens toute détendue, je ne me réveille plus la nuit car je dors tranquillement… mes paralysies ont disparues….et je continue à me faire suivre par Mr Fouchier qui me fait des séances de RESC.

..ce serait bien que cette méthode soit pratiquée à tous les autres enfants !

Laura – enfant traitée par la RESC

C’est en décembre 2000 que l’on découvre la maladie de Laura, en 2001 l’aggravation entraîne une hospitalisation avec radiothérapie et chimiothérapie.

L‘Etat général à ce moment était le suivant ; hémiplégie droite, aphasie, paralysies des muscles du cou et du visage avec déglutition difficile. Laura était très fatiguée et avait perdu beaucoup de poids.

Son état psychique était très mauvais (angoisses permanentes).

Ma fille suivra à l’hôpital des séances de Kinésithérapie pour récupérer la motricité, et dans le même temps le personnel soignant entreprendra aussi des séances de RESC qui seront suivies ensuite en cabinet (3 séances par semaine).

A partir de ces interventions, nous avons observé une nette amélioration physique et mentale de Laura. 

Si je pouvais passer un message à travers ce témoignage, je dirais ceci :

Qu’y a-t-il de pire que de voir son enfant souffrir ? Les angoisses, les craintes, les peurs, comment aider notre enfant quand nous-même parents avons les même sentiments ?

Et puis on découvre un jour qu’il existe une autre approche qui peut apporter du bien-être , du réconfort , du soulagement !

On se sent beaucoup mieux, l’enfant aussi et tout l’entourage familial.

La vie est courte, il faut qu’elle reste belle !….merci …

La Maman de Laura

© All rights reserved - Mentions légales - Maintenu par : Marc-AntoineRichard.com